Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

UN SEUL BUT

Par dessus les continents, notre match pour la dignité

Respect et solidarité par le sport !

Avant chaque compétition, un athlète se prépare avec soin. Il peaufine les détails de ses gestes, qu'il tentera d'appliquer sur le terrain pour atteindre son objectif.

Pour UN SEUL BUT, c'est pareil!

.

Depuis dix ans, la petite ONG neuchâteloise se démène sur le terrain pour faire passer le respect des droits humains dans deux régions difficiles d'Afrique des Grands-Lacs: le Burundi et le Sud-Kivu (République démocratique du Congo). Deux régions où les conflits inter-ethniques attisés par les appétits économiques des grandes puissances ont broyés la considération de l'autre jusque dans les villages les plus reculés.

.

En Suisse, l'ONG récolte du matériel scolaire, pédagogique, sportif et médical. Chaque année, un container de matériel est envoyé à Bukavu.

Au Congo, dans cette région malmenée par la violence, UN SEUL BUT a créé une structure en étoile, qui s'appuie sur des personnes de confiance du monde de l'Eglise et scolaire.

.

La collaboration avec les enseignants, les éducateurs est quotidienne et, chaque début d'année, un séjour sur place de quatre semaines permet de transmettre l'essentiel: le respect de l'autre par des cours, des animations, peu importe le passé.

.

Pour y parvenir, UN SEUL BUT mise sur un langage universel, et notamment le football. La fascination pour ce jeu est universelle. Un ballon permet de dépasser les rancunes, rapproche ceux que la vie a séparé. Il promeut l'échange, la solidarité, le vivre ensemble, l'estime de soi. Mais le sport, c'est aussi l'occasion de promouvoir la santé, de parler nutrition et émancipation, notamment pour les jeunes filles, de faire prendre conscience de ses droits. Idem pour les prisonniers, souvent politiques, qui reprennent espoir.

Regard bouleversant d'une petite fille au centre de malnutrition

        Murhesa mars 2021

Regard bouleversant d'une petite fille au centre de malnutrition

Nous poursuivons le programme, les visites et animations d’Un Seul But mais parfois, surtout dans le milieu médical c’est très dur ... larmes de tristesse et de révolte devant les enfants atteints de malnutrition aiguë telle que Kwashiorkor ou marasme , des femmes enceintes et accouchées qui doivent dormir par terre par manque de structures sanitaires, des prisonniers souffrants de maladies telles que la tuberculose, fièvre typhoïde ou choléra sans parler de la malaria qui tue des milliers de personnes.

Mon cœur d’infirmière et de maman est bouleversé et garde en mémoire le regard triste et sans vie d’une petite princesse sur son lit d’hôpital !

Elle est assise sur ce grand lit, avec ses habits sales et trop grand, une jupe à fleurs.... son corps est bouffi d’œdèmes généralisés mais son petit bras n'est pas

plus grand qu'une petite branche... cette petite fille souffre de malnutrition sévère et peut mourir à tout moment ! OUI on meurt de faim dans cette partie du monde ! Médecins et infirmiers feront tout leur possible pour la sauver comme tant d'autres enfants en bas âge.

L’eau est un véritable problème alors quand on fait une adduction d’eau c’est le soulagement pour les hôpitaux et tout le village ... on peut aussi arroser les champs et les cultures durant la saison sèche. Grand merci à l'association Amani Kwenu de Suisse pour son investissement au travers de notre ami Roger, infatigable travailleur pour le bien communautaire.

Mes collègues soignants travaillent dans des conditions terribles mais ils font de leur mieux et avec les « moyens du bord »

Une nouvelle semaine commence et m’amènera encore vers de nouvelles rencontres et villages.


Véro

«Un câlin, c'est détacher un petit bout de soi pour le donner à l'autre pour qu'il puisse continuer son chemin moins seul.»

Pablo Neruda

L’ONG «Un seul but»: la solidarité par le football!

Football et droits humains au Congo et au Burundi

Un article paru en février 2020 dans la revue Frères en marche

Le chargement du container 2018 en vidéo et audio

Ecouter, voir et lire le reportage de RTN

La radio neuchâteloise RTN raconte une journée pas comme les autres.

A voir, écouter, revoir et réécouter.

Pour Louis-Marie et tous les enfants « différents »

Louis-Marie est un bébé d'une année, avec de grands yeux noirs et de petits cheveux doux et frisés. L'année

passée j'étais avec sa maman, Lidie enceinte. 


Une année a passé et j'ai tellement hâte de le rencontrer en vrai....

Après les péripéties matinales d'aller faire mon test PCR à l'hôpital de Panzi du grand Dr Mukwege, prix Nobel de la Paix 2018, me voilà enfin au centre Heri Kwetu de Bukavu. Heri Kwetu est un endroit particulier et très important pour moi et Un Seul But. C'est un centre pour enfants et adultes handicapés, centre de rééducation et soins ambulatoires, centre de formations professionnelles.

Je grimpe en vitesse l'escalier pour assister à la séance de kiné de Marie-Louis. Il est là avec sa maman Lidie, mon amie qui a déjà vécu beaucoup de drame, dont perdre sa fillette de 8 ans. Maire-Louis souffre d'un handicap psycho-moteur dès sa naissance et il est très souvent malade. C'est un enfant « différent » comme tous les enfants du mardi qui sont là avec leur maman ou taté ( grand-mère). Les physiothérapeutes sont assis par terre, sur de petits matelas et donnent des soins aux enfants par des massages et des exercices de stimulation. Les mamans assistent aux thérapies et papotent entre elles avec de rires joyeux, couvrant les pleurs de certains enfants.


Viens le tour de Marie-Louis ; avec professionnalisme et une certaine tendresse , sa kiné Martine commence

par le mettre sur une grande balle, puis masse chaque partie de son corps pour le détendre et éviter les contractures musculaires.

Avec peu de moyens, ces thérapeutes

font des miracles, accueillent les fragilités humaines de tous ces enfants et sont une ressource incommensurable pour les familles.

Le handicap est parfois vu en Afrique comme une malédiction ou un acte de sorcellerie. S'ajoute à cela une grande pauvreté et des moyens financiers limités pour accompagner ces enfants « différents ».

Comme infirmière ayant travaillé longtemps dans le monde du handicap, je sais ce que cela comporte. Mon ressenti est très fort : nous devons soutenir le centre de kiné pour les enfants en bas-âge avec nos projets d'Un Seul But. Notre action au centre Keri Kwetu date depuis 2016, mais nous allons également apporter du matériel spécifique pour le service de kiné.

Lorsque je vois Louis-Marie tout content dans sa girafe à bascule .. je fonds littéralement !


C'est pourquoi, je lance un appel aux dons

֎ tapis d'éveil

֎ balles de kiné, petites balles de massage, tout matériel de physio

֎ cosi, poussettes robustes, chaises hautes

֎tricycles , petites voitures, cheval à bascule

֎ Jeux pédagogiques: puzzles, jeux sur les couleurs-formes

֎ bouliers, jeux construction 1er âge

֎ livres 1er âge

֎ poupées, peluches


Vous pouvez également nous soutenir par un don financier pour acheter du matériel spécifique :

IBAN: CH23 0900 0000 1487 2798 9


MERCI de tout coeur pour Louis-Marie, Ruphin, Benjamin, Abigaelle, Exaucée, leurs mamans qui viennent 2-3x par semaines aux séances de Kiné


MERCI de soutenir le magnifique travail des kiné qui donnent beaucoup pour ces enfants et leurs familles.

Véronique 





Juste avant le confinement,

Véronique en interview dans la Matinale de RTN: agir toujours, malgré tout

Pour écouter, cliquez ici

0